Jerôme Nutile

Meilleur Ouvrier de France 2011
   
564
Views

Présentation

Natif d’Alès, Jérôme Nutile est un pur produit de l’école hôtelière de Nîmes.
Ses premiers couteaux, il les aiguise à l’abbaye de Sainte-Croix (une étoile) à Salon-de-Provence sous la férule de Pascal Morel. Il quitte ensuite le sud de la France pour parfaire ses gammes à Courchevel au Chabichou (deux étoiles) avant de s’envoler pour l’Uruguay où il officie comme chef de cuisine à Punta del Este.
En 2000, il signe son retour en France comme sous-chef chez Georges Blanc (trois macarons Michelin) à Vonnas au cœur de la Bresse, durant quatre ans. À 35 ans, le chef associe sa destinée à un très bel hôtel familial, L’Hostellerie du Castellas à Collias. Il y décrochera une première étoile en 2006 suivie d’une deuxième en 2009, avant de décrocher le Graal, en 2011, avec le titre de Meilleur ouvrier de France.
Aujourd’hui Jérôme Nutile entame une nouvelle aventure gastronomie son établissement Mas de Boudan, au parc Georges-Besse à Nîmes.
On y déguste une cuisine « haute couture » à travers laquelle sa signature s’exprime pleinement.

Bibliographie

Jérôme Nutile a travaillé dans de nombreuses cuisines prestigieuses :

L’Abbaye de St Croix Salon-de-Provence, Relais et Châteaux * Michelin,
Restaurant Le Chabichou à Courchevel ** Michelin,
Punta del Este relais gourmand en Uruguay,
Georges Blanc à Vonnas, Relais et Chateaux *** Michelin,
L’Hostellerie le Castellas à Collias, ** Michelin.

Il est actuellement Chef de Cuisine et directeur de restauration à L’Hostellerie le Castellas à Collias depuis Mars 2004. Obtention d’une * Michelin en 2006 et de ** en 2009

En Mai 2011 il devient Meilleur Ouvrier de France

Sa devise : Faire Simple et Respecter le Produit.

Sa cuisine : la qualité des produits, la justesse des cuissons, et des assaisonnements.

1989 : “J’arrive à l’Abbaye de Sainte-Croix et je rencontre Pascal Morel: c’est lui
qui m’a tout appris.”
2000 : “Je rentre d’Uruguay où je travaillais à La Bourgogne à Punta Del Este.
J’intègre la brigade de Georges Blanc.”
2004 : “La famille Aparis me fait confiance et me confie le poste de chef au Castellas.”

2006 : “Mon premier grand bonheur professionnel. Michelin nous accorde une
étoile, celle que j’avais pour mission d’apporter à cet établissement.”
2009 : “Après les rumeurs, c’est une certitude, notre restaurant intègre le cercle
des établissements à deux étoiles.”
Mai 2011 : Meilleur Ouvrier de France ( MOF )

LE SITE DU CHEF

Suivre ce chef

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>